skip to Main Content
© Photos Sébastien Agnetti
© Photos Sébastien Agnetti
© Sébastien Monachon

Née en banlieue parisienne en 1984, Emilie Charriot commence le théâtre à l’âge de huit ans. De 2002 à 2009, elle joue à Paris et enseigne le théâtre dans des conservatoires municipaux. A 26 ans, elle intègre l’école de la Manufacture en Suisse dont elle sort diplômée en 2012.

Pour son inauguration en 2013 , la Fondation Michalski lui confie la mise en scène de La sérénade de Slawomir Mrozek. En 2014, elle adapte King Kong Théorie de Virginie Despentes. Le spectacle connait un succès international ❨Belgique, France, Suisse, Allemagne❩ et fait partie de la première Sélection Suisse en Avignon en 2016. Elle met également en scène Ivanov de Tchekhov et reçoit la prestigieuse bourse culturelle Leenaards en 2018. Elle collabore avec de nombreuses scènes nationales en France .  Depuis 2017 elle est artiste résidente au Théâtre de Vidy-Lausanne où elle a mis en scène Jean-Yves Ruf dans Le Zoophile d’Antoine Jaccoud, Passion simple d’Annie Ernaux, Outrage au public de Peter Handke, et Vocation.

Emilie Charriot poursuit son activité de comédienne. Au cinéma, elle tient le premier rôle féminin dans le premier long-métrage de Robin Harsch.

Cette saison, elle est invitée au Theater Basel pour créer Un sentiment de vie de Claudine Galea en allemand. Elle mettra en scène la version originale française l’année suivante au Théâtre National de Strasbourg avec l’actrice Valérie Dréville.

Back To Top