skip to Main Content
© Sébastien Monachon
© Sébastien Monachon
© Sébastien Monachon

Diplomée de la Haute Ecole de Théâtre Suisse Romande en 2012, Emilie Charriot a commencé par pratiquer le théâtre amateur en banlieue parisienne durant une dizaine d’années. Puis de 2002 à 2009, elle a enseigné le théâtre dans des conservatoires municipaux.

Elle se forme comme comédienne autodidacte dans des spectacles professionnels à Paris et en Ile-de-France. De 2008 à 2012, elle a fondé et dirigé la Compagnie Du Déserteur, subventionnée par la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle travaille alors principalement sur des textes d’auteurs d’Europe de l’est: Matéi Visniec, Witold Gombrowicz, Slawomir Mrozek… Après sa formation en Suisse, elle a joué sous la direction de Christian Geoffroy Schlittler, Oskar Gomez Mata, Massimo Furlan et Jean-Louis Hourdin. Ponctuellement, Emilie Charriot continue d’enseigner le théâtre sous forme de stages dans des hautes écoles. Elle prête également sa voix à la chaine Espace 2 (RTS) et tient un des rôles principaux dans le premier long-métrage de Robin Harsch.

En 2013, elle met en scène La Sérénade de Slawomir Mrozek, pour l’inauguration de la Fondation Michalski. Puis en 2014, elle met en scène King Kong Théorie, adaptation scénique de l’oeuvre de Virginie Despentes. Ce spectacle a été sélectionné pour la première Sélection Suisse en Avignon . En 2016, elle met en scène Ivanov de Tchékhov à l’Arsenic. En 2017, elle débute une collaboration avec le Théâtre de Vidy-Lausanne où elle a mis en scène le Monologue du Zoophile d’Antoine Jaccoud dans lequel elle dirige Jean-Yves Ruf . Et dernièrement, elle interprète et met en scène Passion simple d’Annie Ernaux. Ses spectacles sont en tournée internationale depuis leurs créations.

En 2018, Emilie Charriot reçoit la prestigieuse bourse culturelle Leenaards.

Back To Top