skip to Main Content

Outrage au public

Ecrite en 1966 , Outrage au public est la première pièce écrite par le futur scénariste des Ailes du désir de Wim Wenders. Le dramaturge autrichien y cherche déjà à contrer les images irréelles et convenues produites par les médias et les habitudes lasses. Il leur oppose une authenticité des êtres renouvelée par le regard et l’écoute. Le langage est alors pour lui l’outil pour voir et entendre si ce n’est mieux, du moins, un peu plus clairement, lucidement – il déploie alors une langue sobre qui décrit, ausculte et interroge. Après avoir mis en scène la parole contestataire féministe de Virginie Despentes puis la passion amoureuse décrite autant qu’assumée par Annie Ernaux, Emilie Charriot s’empare de ce texte emblématique de Peter Handke qui demande ce que nous attendons du théâtre. Un drame, un conflit , des personnages, des dialogues … ?L’unique personnage s’y refuse et renvoie la question au public. Alors peu à peu se fait jour ce qui hante et nécessite le théâtre par-delà les fictions : la présence libre de l’acteur – rice et la relation forte qui le lie au public. La metteuse en scène confie ce texte fort et sans concession à Simon Guélat, jeune acteur et réalisateur formé à la Manufacture et révélé au grand public par le film 120 battements par minute.

Texte recueilli Théâtre de Vidy

Voir les dates

Création Vidy
Mars 2020 – 1h20

Mise en scène
Emilie Charriot
Création lumières
Yan Godat
Interprétation
Simon Guélat
Costumes
Caroline Spieth
Préparation physique
Anne Delahaye
Regard extérieur
en cours

Production
Compagnie Emilie Charriot
Coproductions
Théâtre de Vidy
Théâtre Saint Gervais Genève

Soutiens
Loterie Romande,
Ville de Lausanne,
Pour-cent culturel Migros,
Fondation Leenards,
Fondation Ernst Goehner,

Back To Top